Bettina Eberhaerd

Bettina Eberhaerd est née à Bruxelles, en 1963, travaille et vit actuellement à Palalda, Amélie-les-bains-Palalda (66).

Artiste plasticienne autodidacte pratique le dessin, la peinture avant d'utiliser la photographie et l'infographie.

Des images qui ne nous rattachent pas à l'actualité du monde dans ce qu'elle a de sensationnel, de violent ou d'événementiel. A l'écart de telles agitations, un autre monde, autre réalité, l'essentiel d'un dialogue avec le vivant. Subtilité, banalité assumée du sujet, images épurées, résultat d'un travail plastique mit en place à la prise de vues, poursuivis dans les phases ultérieures, qui écarte progressivement références, discours, installe un monde en soi renouvelé de série en série... démarche plastique sans gratuité, exigeante.

Dans le prolongement de la photographie, l'art numérique. Comme en peinture, les images s' élaborent par une confrontation des "matériaux", à partir de mes "photos chutes" ou souvent mes "photos ratées", en couches successives et multiples, travaillant avec la lumière, la transparence et l'opacité. Exploratrice, tout en questionnant l'environnement, le vivant et la matière, j'évolue à partir du monde subjectif. Le processus devient alors un jeu entre contrôle et attitude ouverte et permissive envers la technique. Dans la création, comme dans le jeu, réagir en toute liberté sans entraves d'aucun ordre, se sentir investi, s'impliquer. "L'art est un jeu, un jeu de l'esprit" disait Dubuffet. Créer, comme jouer, c'est jeter un pont entre la fantaisie et la réalité par l'efficacité magique de sa propre libido, l'une des formes de dialogue avec l'invisible. Retrouver ainsi le fil de ce "qui" nous sommes, sous l'épaisseur d'illusions, d'éducations reçues, de croyances structurantes et rassurantes qui limitent nos libertés.


 

Top